ACTUS

Un deuxième médecin du sport à la Polyclinique de Limoges

Publié le 04 octobre 2018

Lire la suite >

Pourquoi un pôle dédié
à la médecine du sport ?

Le sport dans la société

La pratique d’une activité physique courante s’observe plus chez les jeunes de 15 à 29 ans que chez leurs ainés. 46% d’entre eux pratiquent plus d’une fois par semaine contre 39% pour les 30 à 49 ans. Les sports les plus pratiqués par les jeunes sont la natation, le football, le vélo, le footing. Si le vélo et la natation appartiennent également aux tranches d’âge plus élevées, la pratique du foot et de la course à pied régresse avec l’âge.
Lire la suite

Une organisation actuelle en Haute-Vienne  qui manque de lisibilité pour les pratiquants

En Haute-Vienne, les chiffres de 2016 montrent 98145 licenciés, 1271 clubs et 70 disciplines, 296 associations sportives (conseil départemental). Comme évoqué ci-dessus, le sport occupe une place assez importante dans notre société. Entre licenciés et non licenciés, le nombre de pratiquants augmentent régulièrement et concerne tous les âges. Les fédérations encouragent de plus en plus la pratique de sport santé.
Lire la suite

Les enjeux de la médecine du sport de demain :
le travail en réseau des professionnels

Le réseau de médecine du sport entre la ville et les établissements de santé mérite d’être mieux exploité dans la Nouvelle Aquitaine. Si la clinique de Mérignac a fait sa réputation grâce à son niveau d’expertise chirurgicale dédiée aux sportifs, d’autres établissements publics ou privés devraient se positionner dans ce domaine.
Lire la suite